Cet article date de plus de neuf ans.

Une marche blanche à la mémoire de Bastien, 3 ans, tué dans un lave-linge

Deux cents personnes se sont réunies pour rendre hommage au garçonnet mort la semaine dernière à Germigny-l'Evêque (Seine-et-Marne).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une marche blanche a réuni 200 personnes à Germigny-l'Eveque (Seine-et-Marne) dimanche 4 décembre 2011. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Près de 200 personnes ont participé, dimanche 4 décembre, à une marche blanche à Germigny-l'Evêque (Seine-et-Marne) à la mémoire de Bastien, 3 ans, tué la semaine dernière dans un lave-linge où son père l'avait enfermé pour le punir. Les participants au cortège, vêtus pour certains de t-shirt à l'effigie du garçonnet, ont défilé en silence dans les rues du village jusqu'au domicile des parents, sous un ciel gris et plombé.

Après avoir laissé les proches du petit garçon se recueillir quelques instants, des enfants ont déposé des roses blanches, des peluches et des dessins sur les grilles de la maison.

Plainte contre les services sociaux

"Tout ce qui s'est passé ici est dramatique. Il y a un petit ange qui est parti", a déclaré le grand-père maternel de Bastien, Noël Cotte, la voix nouée. "On avait fait le nécessaire pour alerter les services sociaux, mais personne n'a bougé. Il faut que les services sociaux réagissent. Il faut que le gouvernement réagisse. C'est inadmissible", a-t-il ajouté, en indiquant vouloir "porter plainte" contre les services concernés.

Le père de Bastien, 33 ans, en grande difficulté sociale, a été mis en examen et écroué dimanche dernier à Meaux, soupçonné d'avoir tué son fils en l'enfermant dans une machine à laver, mise en marche, en guise de punition pour un prétendu mauvais comportement à l'école. La mère a été mise en examen pour "non-empêchement de commission d’un crime" et "non-assistance à personne en danger" et a aussi été écrouée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.