Loire-Atlantique : des incidents entre 300 jeunes et des policiers à La Baule

Les forces de l'ordre ont été la cible de projectiles et de feux d'artifices lors d'un affrontement avec des jeunes à La Baule. Un adolescent de 16 ans a été placé en garde à vue.

Article rédigé par
Avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Baule (Loire-Atlantique). (GOOGLE MAPS)

Des fonctionnaires de police ont essuyé des tirs de projectiles et de feux d’artifices à La Baule dans la nuit du vendredi 9 au samedi 10 juillet. Ils tentaient de disperser un groupe de 300 jeunes réunis devant un bar de la plage, rapporte France Bleu Loire Océan.

La scène s’est déroulée dans un contexte de fêtes post-bac, où des groupes de jeunes se réunissent sur la baie le soir. Dans la nuit de vendredi à samedi, une vingtaine d’entre eux a tenté d’accéder à la terrasse d’un bar de la plage, le Punch In Baule. Prévenues par le gérant, les forces de l'ordre sont arrivées sur place vers 3h20 du matin. C'est en tentant de disperser les jeunes qu'ils ont essuyé des tirs de projectiles et de feux d’artifices.

Un jeune de 16 ans interpellé

Les policiers, aidés de dix CRS, ont répliqué avec des grenades lacrymogènes, une grenade de désencerclement et un tir de lanceur de balles de défense. Un des 300 jeunes, âgé de 16 ans, a été touché par le tir de LBD alors qu’il lançait un feu d’artifice. Interpellé peu de temps après, il a été placé en garde à vue et doit être entendu par les policiers ce samedi. Le reste du groupe de jeunes s’est dispersé vers 4 heures du matin.

Cet épisode marque une seconde nuit de violences à La Baule. La veille, le jeudi soir, des CRS sont intervenus pour séparer deux groupes de jeunes, avant d’être pris pour cible. Un des fonctionnaires a été frappé à la tête à coup de selle de vélo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.