Cet article date de plus de six ans.

Les pompiers du Calvados vont faire payer certaines interventions

A partir de vendredi 1er avril, les habitants du Calvados devront payer certaines interventions des pompiers selon nos confrères de France Bleu Normandie. La décision a été prise par la direction du service départemental d'incendie et de secours du département, le SDIS.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Les pompiers factureront 241 € pour relever une personne tombée à son domicile (photo d'illustration) © SIPA/Gile Michel)

463 euros pour vérifier s'il n'y a pas le feu chez vous lorsque votre détecteur de fumée sonne. Ou encore 241 euros pour vous aider à vous relever si vous êtes tombé chez vous. Voici les tarifs auxquels les interventions des pompiers seront facturées dans le Calvados à partir du 1er avril. 

Eviter les appels abusifs

Une mesure dissuasive contre les appels trop fréquents qui risquent de déborder les services de pompiers. Faire payer certaines interventions n'est pas nouveau : enlever un nid de guêpes par exemple était déjà facturé, jusqu'à ce que les pompiers décident d'arrêter de le faire eux-mêmes.

Mais pour les pompiers la décision est inacceptable. "Déjà, c'est une tarification extrêment chère" , dénonce Gaëtan Lechevalier, secrétaire général de la CGT au SDIS du Calvados.  Il estime que faire payer leurs interventions est contraire à leur mission de service public. "Ce qui est dramatique quand même, c'est que les gens payent des impôts pour les sapeurs-pompiers. "  Ces derniers craignent de voir naître des entreprises de secours privées, moins coûteuses. 

"On trouve ça totalement scandaleux", Gaëtan Lechevalier, secrétaire général de la CGT au SDIS Calvados
écouter

Une mesure légale

L'opposition politique critique, elle, une mesure injuste qui dissuadera ceux qui ne peuvent pas payer d'appeler les pompiers. Une pétition contre cette mesure va être lancée.

Mais le président du conseil départemental, Jean-Léonce Dupont, précise sur son blog que la loi permet de prendre de telles mesures pour toutes les missions des pompiers qui ne sont pas obligatoires. Il assure d'ailleurs que "de nombreux SDIS mettent en œuvre [la facturation] partout en France. Ce n’est donc pas une exception calvadosienne."

Si le président du conseil d’administration du SDIS du Calvados approuve cette meusre, c'est pour des raisons financières, "parce que les moyens budgétaires des SDIS proviennent quasi exclusivement des collectivités, département et communes et que comme chacun le sait le Gouvernement diminue nos dotations". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.