Les pickpockets, jeunes et organisés

Une équipe de France 2 a pu suivre la police dans son enquête pour démanteler un gang de pickpockets sur Paris.

Voir la vidéo
France 2

Au pied de l'Arc de Triomphe, au milieu des touristes, un groupe de jeunes filles est aux aguets. Elles ne sont pas là pour visiter mais pour voler. En suivant une enquête de la police, une équipe de France 2 a pu constater leurs méthodes : elles repèrent une touriste, lui proposent de signer une pétition puis l'encerclent en l'attrapant par le manteau. La touriste s'éloigne mais les jeunes filles vont la poursuivre. Elles lui barrent à nouveau la route, et vont jusqu'à la faire tomber avant de prendre la fuite. Elles viennent de tenter de la voler, mais la victime a gardé une main ferme sur son sac.

Ni nom, ni âge pour éviter les poursuites

Ces vols à la tire sont un fléau pour les vacanciers à Paris. Les pickpockets, souvent mineurs, commettent ces crimes toute la journée, sur les lieux touristiques et surtout dans le métro. Quand ils sont interpellés, ces voleurs ne donnent ni leur nom, ni leur âge. Ainsi, ils sont considérés comme des mineurs de moins de 13 ans, et échappent à toute poursuite judiciaire. Pour mettre un terme à ce réseau, les enquêteurs cherchent donc les adultes qui le contrôle.

Le JT
Les autres sujets du JT
La police dans la Cour carrée du Louvre à Paris, lors de l\'évacuation du musée après le signalement d\'une bande de pickpockets à l\'intérieur, le 11 avril 2013.
La police dans la Cour carrée du Louvre à Paris, lors de l'évacuation du musée après le signalement d'une bande de pickpockets à l'intérieur, le 11 avril 2013. (MIGUEL MEDINA / AFP)