Législatives 2024 : l’insécurité dans le milieu rural inquiète les électeurs

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Législatives 2024 : l’insécurité dans le milieu rural inquiète les électeurs
Législatives 2024 : l’insécurité dans le milieu rural inquiète les électeurs Législatives 2024 : l’insécurité dans le milieu rural inquiète les électeurs (France 2)
Article rédigé par France 2 - E. Largarde, E. Sizarols, P. Ngankam
France Télévisions
France 2
Après les élections européennes et avant les législatives anticipées les 30 juin et 7 juillet, les motivations du vote RN sont multiples. Mais la sécurité revient régulièrement.

Thiers (Puy-de-Dôme) a le visage d’une sous-préfecture tranquille. Pourtant, l’automne dernier, deux fusillades ont éclaté dans le centre historique. Des tirs de kalachnikovs, on en voit encore les traces. Ce règlement de compte lié au trafic de drogue a choqué beaucoup d’habitants. Un sexagénaire estime que le fait divers a fait grimper le score du Rassemblement aux Européennes du 9 juin dernier. La liste RN de Jordan Bardella est arrivée largement en tête. L’habitant retient une proposition du parti d’extrême droite : l’expulsion des délinquants étrangers. 

Thiers, capitale mondiale du couteau

Les tirs de l’automne dernier ont éclaté dans un quartier marqué par la pauvreté. La désindustrialisation a durement frappé. Mais Thiers reste la capitale mondiale du couteau. La percée du Rassemblement national interroge partout en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.