Le petit Enzo, deux ans, recherché en Haute-Marne

Les gendarmes recherchent toujours le petit garçon aux abords de la Meuse à Harréville-les-Chanteurs en Haute-Marne.Les enquêteurs privilégient la thèse de la chute dans le fleuve.Enzo,âgé de deux ans a disparu depuis hier.

(AFP)

"Les plongeurs qui exploraient la Meuse ont dû stopper les recherches avec la nuit mais demain dès l'aube le dispositif maximum sera à nouveau opérationnel ", a expliqué Nicolas Weimer, l'officier communication de la région de gendarmerie de Champagne-Ardenne.
"Cette nuit les recherches autour du lieu de la disparition se poursuivent dans le cadre d'un service normal ", a-t-il précisé.

Dans l'après-midi, les trois chiens appartenant à la brigade cynophile des pompiers et des gendarmes avaient chacun +marqué+ la fin de la piste du petit Enzo sur le pont qui enjambe la Meuse à quelques centaines de mètres du lieu où il avait disparu hier.
Au moment de sa disparition, le petit garçon se trouvait près du lieu de travail de sa mère.
Il a des cheveux châtain.Il mesure environ un mètre. Il porte un anorak bleu nuit, orné d'un motif du dessin animé "Cars", d'une écharpe rouge et d'un pantalon de jogging.

Les onze plongeurs, gendarmes et pompiers, avaient alors concentré leurs recherches dans les eaux de la Meuse dans un large périmètre sous le pont où la rivière atteint une profondeur de 2,5 à 3 mètres.
La rivière, qui devient souterraine à cinq kilomètres en aval, est actuellement en crue et très boueuse avec un fort courant, a par ailleurs indiqué une source proche de l'enquête.