La ville syrienne de Palmyre a été attaquée par les jihadistes

Les jihadistes du groupe État islamique auraient pris le contrôle samedi 16 mai de plusieurs secteurs de la grande ville de Palmyre, mais auraient été ensuite repoussés par les forces gouvernementales.

FRANCE 3

C'est un des plus grands foyers culturels du monde antique qui a été ciblé par les jihadistes d'État islamique. Samedi 16 mai, ils sont entrés dans les faubourgs nord de la ville moderne de Palmyre. Ils en auraient été délogés ce matin, à l'issue de violents combats avec les forces fidèles au gouvernement.

Un lieu symbolique et stratégique

Palmyre a une importance stratégique pour le groupe État islamique : elle ouvre une nouvelle porte vers l'Irak. C'est aussi un relais de propagande idéale, car le monde entier a les yeux rivés vers ce lieu rempli d'histoire.
L'Unesco s'est même exprimé sur cette attaque, jugeant que "les sites historiques ne devraient pas être utilisés à des fins militaires."
Plus au nord, une intervention de l'armée américaine a fragilisé le groupe terroriste : Abu Sayyaf, haut responsable du mouvement a été tué par une unité d'élite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les jihadistes de l\'Etat islamique se trouvaient, le 17 mai 2015, à un kilomètre du site antique de Palmyre, inscrit au patrimoine mondial de l\'Unesco (photo d\'archives).
Les jihadistes de l'Etat islamique se trouvaient, le 17 mai 2015, à un kilomètre du site antique de Palmyre, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco (photo d'archives). (MANUEL COHEN / AFP)