La France rend hommage aux victimes de Charlie Hebdo

Jeudi midi, toute la France s'est tue durant une minute. L'émotion était palpable dans tous les rassemblements observés dans la France. C'est la cinquième journée de deuil national dans l'histoire de la Vème République.

(Mathieu Gallet a rendu hommage aux victimes de Charlie Hebdo dans l'auditorium de Radio France © Radio France)

" Charb, Moustapha Ourad, Cabu, Hamed Merrabet, Tignous, Wolinski, Honoré, Bernard Maris, Michel Renaud, Franck Brinsolaro, Frédéric Boisseau, Elsa Cayat ". L'émotion était dure à cacher au moment d'égréner les noms des douze victimes de l'attentat de la rédaction de Charlie Hebdo. 

Sur les places, dans les rédactions, dans les lycées, dans les régions, partout les témoignages de soutien ont afflué. Partout ces affiches noires et ce même slogan : "Je suis Charlie".

 

 

 

A Paris, à la maison de la radio, France Info et les chaînes du groupe se sont évidemment associés à la minute de silence. Le PDG de Rdaio France Mathieu Gallet a fait un bref discours très émouvant citant Robert Badinter. "Sans liberté de la presse, il n'y a pas de liberté tout court". 

 

Hommage de Mathieu Gallet aux victimes de Charlie Hebdo
--'--
--'--
 

 

3000 personnes ont chanté la Marseillaise à Chambéry après la minute de silence pic.twitter.com/reYGiWngKO

A LIRE AUSSI ►►► France Info et Radio France s'associent au deuil qui frappent Charlie Hebdo