Agression d'Yvan Colonna : le suspect mis en examen pour tentative d'assassinat terroriste

Franck Elong Abe, 35 ans, qui purgeait déjà plusieurs peines à la prison d'Arles, a été placé en détention provisoire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un agent pénitentiaire s'avance vers la Maison centrale d'Arles, dans les Bouches-du-Rhône, le 2 mas 2022. (PASCAL GUYOT / AFP)

L'homme suspecté d'avoir agressé Yvan Colonna a été mis en examen pour "tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", a précisé une source judiciaire à franceinfo, dimanche 6 mars. Franck Elong Abe, 35 ans, qui purgeait déjà plusieurs peines à la prison d'Arles (Bouches-du-Rhône), a été placé en détention provisoire dans le cadre de cette information judiciaire, également ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste".

Mercredi 2 mars au matin, Yvan Colonna avait été été violemment agressé par un codétenu à la prison d'Arles. L'indépendantiste corse de 61 ans est encore dans le coma dimanche, a confirmé le procureur. Il avait été condamné à la réclusion à perpétuité pour l'assassinat du préfet de Corse, Claude Erignac, en 1998. "Une fois de plus, le fanatisme islamiste est à l'origine d'un crime terroriste dans notre pays", a affirmé Jean-François Ricard, procureur de la République à la tête du Parquet national antiterroriste (Pnat), lors d'une conférence de presse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.