VIDEO. Octuple infanticide : Dominique Cottrez sera finalement jugée aux assises

Dominique Cottrez sera bien renvoyée devant une cour d'assises pour huit infanticides commis il y a plus de dix ans. La Cour de cassation n'a pas retenu la prescription des faits.

FRANCE 3

Une mère infanticide bientôt devant les assises. Dominique Cottrez sera bien jugée pour le meurtre de huit de ses nourrissons. En assemblée plénière, les juges suprêmes ont donné tort aux avocats de l'accusée, qui plaidaient la prescription. "La prescription est quelque chose qui gêne, c'est un peu un caillou dans la chaussure du citoyen qui se dit 'mais pourquoi ne juge-t-on pas ces gens ?'", a déclaré au micro de France 3 Me Claire Waquet, l'avocate de Dominique Cottrez.

L'affaire commence lorsque deux corps de bébé sont retrouvés, au mois de juillet 2008, dans le jardin de l'ancienne maison de Dominique Cottrez, qui passe alors très vite aux aveux. Les enquêteurs exhument ensuite dans le garage six autres corps.

Une première en matière criminelle

Sept des meurtres ayant plus de dix ans, ils devraient en théorie être prescrits. Mais l'instruction et les associations, parties civiles, soutiennent le contraire. Pour la Cour de cassation, les grossesses de Dominique Cottrez ont été masquées par son obésité. Un obstacle insurmontable aux poursuites judiciaires, justifiant la suspension du délai de prescription. Il s'agit d'une première en matière criminelle.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Nice (Côte d\'azur).
Le palais de justice de Nice (Côte d'azur). ( FRANCE 3 CÔTE D'AZUR)