Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Micro-parti Jeanne : Nicolas Crochet, un proche de Marine Le Pen mis en examen

Nicolas Crochet, expert-comptable, commissaire aux comptes, a été mis examen pour financement illégal d’un parti politique. C’est le quatrième proche de Marine Le Pen qui est visé par l’enquête sur le micro-parti Jeanne. "Complément d’enquête" l'avait rencontré au siège du Front national lors des résultats du second tour des élections départementales. Extrait.

Voir la vidéo

Après la mise en examen de Frédéric Chatillon, le 9 avril, pour financement illégal du FN, le 10 avril, c'est Nicolas Crochet, ancien candidat du FN, ancien conseiller de Marine Le Pen sur les questions économiques qui est mis en examen, notamment pour financement illégal d’un parti politique. C'est lui qui a certifié les comptes du micro-parti Jeanne. La justice soupçonne ce micro-parti d'avoir imposé des kits de campagne aux candidats FN à des tarifs trop élevés. Le micro-parti Jeanne intrigue. Est-il au cœur d'un financement occulte ?

"Complément d’enquête" l'avait rencontré au siège du Front national lors des résultats du second tour des élections départementales. Au siège du FN, à Nanterre, Nicolas Crochet se trouvait parmi les militants qui fêtaient la victoire lors du deuxième tour des élections départementales, le 29 mars. Visiblement agacé, Nicolas Crochet n'avait pas souhaité répondre aux questions de Clément Le Goff et Olivier Gardette. Leur échange fut vifMarine Le Pen, elle, nie formellement toute accusation concernant le micro-parti Jeanne : "Nous n'avons strictement rien à nous reprocher. Nous nous exprimerons devant le juge d'instruction. Nous apporterons les réponses à ces questions", répond-elle à Clément Le Goff. Marine Le Pen n'apparaît jamais dans les statuts du micro-parti.

Précisions apportées par Nicolas Crochet suite à la publication de cet article : Il conteste les motifs de sa mise en examen et indique n'avoir fait l'objet d'aucune interdiction professionnelle.