VIDEO. Corruption de matches de Ligue 2 : six dirigeants et intermédiaires présentés aux juges

Le principal actionnaire du club Nîmes Olympique, Serge Kasparian, son président Jean-Marc Conrad et le président du Stade Malherbe de Caen (Calvados) vont être présentés jeudi aux juges d'instruction parisiens.

FREDERIC CROTTA - FRANCE 2

Une affaire de corruption de matches de Ligue 2 de football ébranle le monde du ballon rond. Après deux jours de garde à vue, six hommes vont être présentés jeudi 20 novembre aux juges d'instruction Serge Tournaire et Hervé Rober du justice de Paris.

Le principal actionnaire de Nîmes déjà lacé en détention provisoire en octobre

Parmi eux, le principal actionnaire des "Crocodiles" nîmois, le club Nîmes Olympique, Serge Kasparian, son président Jean-Marc Conrad et le président du Stade Malherbe de Caen (Calvados), aujourd'hui en Ligue 1, Jean-François Fortin, un salarié du SM Caen et deux intermédiaires potentiels, dont l'homme d'affaires Michel Moulin. Ce dernier a été mis en examen jeudi pour "corruption passive" selon son avocat.

Les enquêteurs disposent d'écoutes téléphoniques, notamment de Serge Kasparian, qui aurait reconnu la teneur des conversations écoutées et avoir tenté d'influer sur le résultat de matches. C'est à la faveur d'une toute autre enquête sur le cercle de jeux Cadet pour laquelle Serge Kasparian qui le dirigeait a été placé en détention provisoire en octobre, que ces soupçons de trucages sont apparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nimes, le 19 novembre 2014. - Centre de formation et d\'entrainement du club Nîmes Olympique. Nimes, le 19 novembre 2014
Nimes, le 19 novembre 2014. - Centre de formation et d'entrainement du club Nîmes Olympique. Nimes, le 19 novembre 2014 (LODI FRANCK/SIPA)