Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Condamné pour meurtre, Raphaël Maillant attend la révision de son procès

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
F. TRINTIGNAC / G. SABIN / O. TIETH / I. CAVALETTO - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Condamné en 1997 sur la base d'un seul témoignage, cet homme se bat pour être réhabilité. Les députés ont voté, jeudi, en première lecture une loi qui pourrait simplifier ces procédures.

Les députés ont adopté, jeudi 27 février, en première lecture, une proposition de loi visant à faciliter les révisions de condamnations pénales définitives. Très difficiles à obtenir, les révisions pourraient bientôt être envisagées à partir du moment où il y a le "moindre doute". Un vote bien accueilli par Sylvie Noachovitch, avocate de Raphaël Maillant, qui se bat pour être réhabilité, après une condamnation en 1997 pour le meurtre de sa petite amie.

La victime, Valérie Bechtel, 20 ans, avait été retrouvée morte dans un fossé dans la forêt domaniale de Thaon-les-Vosges, le 12 août 1991. Raphaël Maillant a été condamné par la cour d'assises des Vosges en 1997, alors qu'il n'y avait "aucun élément matériel" contre lui, soutient son avocate. Il a été reconnu coupable sur la base des accusations d'un de ses amis, Yann Bellot, et condamné à 17 ans de prison. Mais depuis, Yann Bellot a reconnu avoir tué son épouse, à La Rochelle, en 2011. A l'appui de sa requête en révision, la défense de Raphaël Maillant met en avant un mode opératoire identique dans les deux crimes. Depuis qu'il est sorti de prison, neuf ans après sa condamnation, Raphaël Maillant se bat sans relâche pour que soit reconnue son innocence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.