VIDEO. Bébés échangés : les familles obtiennent réparation

La justice a donné raison aux familles dans l'affaire des bébés échangés. Retour sur cette affaire avec France 2.

France 2


Après dix ans de procédure, la justice a rendu sa décision mardi 10 février. Dans l'affaire des bébés échangés à la naissance, la justice donne raison aux familles. Ainsi, les deux familles se partageront 1,880 million d'euros. "Aujourd'hui on va pouvoir avancer, passer à autre chose, aller de l'avant. C'était nécessaire, il était temps", estime Sophie Serrano, l'une des deux mères concernées. "On n'a plus à se battre, on a fait le plus dur et là c'est apaisant", poursuit Manon Serrano. Toutes deux ont découvert par un test ADN voilà 10 ans qu'elles n'avaient aucun lien de parenté.

"Je me sens lavée"

Manon est la fille d'un autre couple, elle a été échangée avec une autre fillette par une puéricultrice dans une clinique de Cannes (Alpes-Maritimes) dans la nuit du 8 au 9 juillet 1994. La clinique a été reconnue responsable par la justice. "Je me sens lavée, je me sens libérée. Je n'ai plus rien à me reprocher", poursuit la mère. La clinique et les assurances devront verser 400 000 euros par enfant, 900 000 euros aux parents et 180 000 euros aux frères et soeurs, mais aucun salarié de la maternité n'a été condamné à titre individuel. Les enfants sont restés dans leur famille et aujourd'hui, celles-ci n'éprouvent pas le besoin de se côtoyer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manon Serrano et sa mère Sophie Serrano quittent le palais de justice de Grasse (Alpes-Maritimes), le 2 Décembre 2014
Manon Serrano et sa mère Sophie Serrano quittent le palais de justice de Grasse (Alpes-Maritimes), le 2 Décembre 2014 (VALERY HACHE / AFP)