Une enquête ouverte après une "quenelle" devant l'école juive Ohr Torah à Toulouse

Un jeune homme effectuant le geste popularisé par Dieudonné s'est pris en photo devant l'école juive où Mohamed Merah a assassiné un enseignant et trois enfants. Le cliché a été diffusé sur internet. 

Deux policiers montent la garde devant l\'école juive Ohr Torah, le 6 février 2013, à Toulouse (Haute-Garonne).
Deux policiers montent la garde devant l'école juive Ohr Torah, le 6 février 2013, à Toulouse (Haute-Garonne). (REMY GABALDA / AFP)

Nouvelle "quenelle", devant une institution juive. Le parquet de Toulouse a indiqué, lundi 30 décembre, avoir ordonné une enquête après la diffusion sur internet de la photo d'un individu faisant ce geste devant l'école juive Ohr Torah. Anciennement dénommé Ozar Hatorah, cet établissement avait été visé par Mohamed Merah, qui y avait assassiné un enseignant et trois enfants juifs en mars 2012.

Le procureur a ouvert l'enquête le 13 décembre, "le jour même" où il a été informé, par une responsable de l'école, de la présence de cette photo sur internet. Le premier objectif de l'investigation sera d'identifier la personne sur la photo.

Le cliché montre un jeune homme posant un bras tendu vers le bas, l'autre croisé en travers de la poitrine. Visiblement jeune, l'homme qui effectue le geste controversé popularisé par l'humoriste Dieudonné arbore un tee-shirt blanc frappé d'un portrait du leader palestinien Yasser Arafat. Il porte des lunettes noires et un chapeau blanc, mais présente un visage a priori reconnaissable.