Un parent d'élève condamné à de la prison ferme pour avoir agressé des enseignants dans une école primaire de La Rochelle

Le parent écope d'un an de prison dont six mois avec sursis pour avoir agressé plusieurs enseignants jeudi dernier, rapporte France Bleu La Rochelle.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Divine Kinkela, l'aide-soignante victime de racisme à Montargis dans le Loiret, a déposé deux plaintes contre ses voisins. (LEOTY XAVIER / MAXPPP)

Un parent d'élève a été condamné lundi 24 juin en comparution immédiate à une peine d'un an de prison, dont six mois avec sursis, pour avoir agressé plusieurs enseignants jeudi dernier au sein de l'école primaire Jean-Bart de La Rochelle (Charente-Maritime), rapporte France Bleu La Rochelle.

Ce jeudi, après avoir entendu des rumeurs concernant des violences commises par le corps enseignant à l'encontre du fils de son épouse, cet homme de 41 ans était rentré dans l'établissement et a agressé plusieurs enseignants, dont un physiquement. Le directeur s'est alors interposé pour sortir l'agresseur de l'établissement, puis a appelé la police de La Rochelle, qui l'a interpellé.

Ce lundi, au tribunal correctionnel de La Rochelle, l'homme a été condamné pour "outrage aggravé", "violences aggravées" et "intrusion aggravée dans un établissement scolaire". Sa peine sera aménagée avec le port d'un bracelet électronique à domicile. L'homme est encouragé à poursuivre son emploi et est soumis à une injonction d'éloignement vis-à-vis des sept enseignants victimes.

Par ailleurs, pour dommages et intérêts, il devra payer 1 000 euros à une des enseignantes, 500 euros à quatre autres. Pour les deux derniers, l'affaire passera en civil le 3 octobre prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.