Un livre sur le FN en partie expurgé pour "atteinte à la vie privée"

Les éditions Jacob-Duvernet étaient poursuivies pour "atteinte à la vie privée" par deux cadres du Front national. Mais seuls les passages sur l'un d'entre eux, Bruno Bilde, seront supprimés. 

Steeve Briois, secrétaire national du Front national, sort de l\'isoloir, le 27 mars 2011, après avoir voté à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). 
Steeve Briois, secrétaire national du Front national, sort de l'isoloir, le 27 mars 2011, après avoir voté à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais).  (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS )

La cour d'appel de Paris a interdit, jeudi 19 décembre, la publication en l'état du livre Le Front national des villes & le Front national des champs, d'Octave Nitkowski. A la différence d'un précédent jugement rendu le 12 décembre, les révélations concernant l'un des deux plaignants, le secrétaire général du FN Steeve Briois, ont été jugés "légitimes". Elles ne devront donc pas être expurgées : seuls le seront les passages sur Bruno Bilde, conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais.

Les éditions Jacob-Duvernet étaient poursuivies pour "atteinte à la vie privée" par les deux cadres du Front national. Les deux hommes avaient obtenu en référé, le 12 décembre, l'interdiction de publier l'ouvrage s'il n'était pas expurgé de quatre passages litigieux, sous astreinte de 10 000 euros par exemplaire. Jeudi, l'éditeur a été condamné à verser aux plaignants 5 000 euros pour frais.

Une question de notoriété

La cour d'appel a finalement tranché. En raison de son statut de "personnalité politique de premier plan", "le droit du public à être informé de l'homosexualité" de Steeve Briois "prime sur le droit au respect de ce pan de sa vie privée". En revanche, Bruno Bilde, "dont la notoriété ne dépasse pas le cadre régional", a droit, lui, à bénéficier au respect de sa vie privée.

"L'éditeur va procéder à la réimpression de l'ouvrage avec les passages interdits supprimés," a confirmé Léa Forestier, avocate de l'éditeur, se félicitant "de cette victoire de principe".