Cet article date de plus de sept ans.

Un CRS condamné à 11 ans de prison pour des viols et des agressions sexuelles sur dix femmes

Le magistrat a décrit un "mode opératoire bien rodé" : le CRS procédait à des contrôles routiers dans les Yvelines, devant une boîte de nuit, et demandait aux femmes arrêtées des faveurs sexuelles en échange de l'annulation du PV. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le condamné, âgé de 37 ans, a été révoqué de la police.  (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

Un CRS a été condamné, vendredi 25 novembre, à onze ans de réclusion criminelle pour avoir réclamé des faveurs sexuelles à dix femmes en échange de l'annulation de leur PV. Il est condamné pour avoir violé et agressé sexuellement certaines d'entre elles.

Le condamné, âgé de 37 ans, a été révoqué de la police. L'homme a "dévoyé l'uniforme dont il était si fier" et s'est comporté comme "un prédateur sexuel", "un pervers", a lancé l'avocat général, Philippe Ferlet, qui avait requis quinze ans de réclusion devant la cour d'assises des Yvelines, à Versailles.

Des contrôles routiers près d'une boîte de nuit

Le magistrat a décrit un "mode opératoire bien rodé" : d'abord un contrôle routier, la plupart du temps devant une boîte de nuit des Yvelines, "son vivier de jeunes femmes alcoolisées". L'accusé a raconté qu'il ciblait des automobilistes "jolies" et "vulnérables" : l'une se trouvait seule avec ses enfants, les autres "avaient consommé de l'alcool, elles étaient en faute, je me servais de ce prétexte", a-t-il expliqué. Il a, en outre, été condamné à un suivi socio-judiciaire de cinq ans et à une injonction de soins, ainsi qu'à une interdiction permanente d'exercer dans la fonction publique.

Chaque année, en France, 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales et 84 000 sont victimes de viol, de tentative de viol ou d'agression sexuelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.