Air Cocaïne : que risquent les deux pilotes revenus en France ?

Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison en République dominicaine dans l'affaire affirment ne pas vouloir se dérober devant la justice française. France 3 fait le point.

France 3

Deux des pilotes impliqués dans l'affaire dite d'Air Cocaïne sont arrivés en France samedi dernier. Désormais ils veulent s'expliquer devant la justice française. L'affaire soulève différentes questions diplomatiques entre la France et la République dominicaine. "Cela ne risque pas d'arranger les relations entre les deux pays et cela explique sans doute la discrétion du Quai d'Orsay. Un quai d'Orsay sans doute soucieux de ne pas envenimer la situation", explique le journaliste Clément Weil-Raynal.

Un procès en France  

L'affaire n'est pas simplement diplomatique. "Elle va connaître une suite judiciaire ici en France où un juge d'instruction marseillais est en charge du volet français de l'enquête sur ce trafic de cocaïne. Les deux pilotes sont français, ils ne peuvent pas être extradés ni renvoyés en République dominicaine mais ils vont devoir rendre des comptes. Ils seront prochainement convoqués par le juge qui va leur demander de s'expliquer sur cette accusation de trafic de cocaïne formulé à leur encontre par les autorités dominicaines. (...) Il est tout à fait possible que ces deux pilotes aient à comparaitre lors d'un procès qui aura lieu en France", conclut le journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux pilotes d\'\"Air Cocaïne\", Pascal Fauret et Bruno Odos à Saint-Domingue (Répulbique dominicaine), le 8 mai 2014.
Les deux pilotes d'"Air Cocaïne", Pascal Fauret et Bruno Odos à Saint-Domingue (Répulbique dominicaine), le 8 mai 2014. (ERIKA SANTELICES / AFP)