Air Cocaïne : les autorités françaises nient être impliquées dans l'affaire

C'est la position du ministère des Affaires étrangères depuis l'annonce du retour des deux pilotes impliqués dans cette affaire. France 2 fait le point en direct du quai d'Orsay.

France 2

Depuis le retour de deux des pilotes impliqués dans l'affaire Air Cocaïne, les questions affluent. Comment les deux hommes ont-ils pu traverser 7 000 kilomètres sans se faire interpeller ? Quelles sont les responsabilités étatiques dans cette affaire ? La journaliste Dorothée Olliéric fait le point depuis le quai d'Orsay. En France, les réactions sont très claires. "Du côté du ministère des Affaires étrangères, la position est la même. Le gouvernement français n'était pas au courant de cette évasion rocambolesque. Il n'y est pour rien, il n'y a pas participé, cela s'est fait à titre individuel. C'est ce qu'on me dit et ce qu'on me confirme ici ce soir", rapporte la journaliste de France 2.

Mandat d'arrêt international

En République dominicaine, les choses sont plus compliquées. "Il y a moins d'une heure, le procureur général a annoncé qu'il allait lancer un mandat d'arrêt international contre les deux pilotes français", souligne Dorothée Olliéric.
"Le magistrat affirme être en contact avec les autorités françaises, ce que je ne peux pas confirmer. Notamment pour déterminer s'il y a des complicités, comment s'est passée la fuite. Il veut à tout prix ce magistrat que les deux Français répondent, assument leurs responsabilités en revenant pour être jugés en appel là-bas", explique aussi la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pilote Pascal Fauret se présente face à la presse lors d\'une conférence de presse, le 27 octobre 2015, à Paris.
Le pilote Pascal Fauret se présente face à la presse lors d'une conférence de presse, le 27 octobre 2015, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)