Cet article date de plus de quatre ans.

Prison : un plan pour en finir avec la surpopulation carcérale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Prisons : un plan pour en finir avec la surpopulation carcérale
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice, a dévoilé un plan pour lutter contre la surpopulation carcérale, ce mardi 20 septembre. Un plan ambitieux, mais sans engagement réel.

Escorté par une nuée de caméras, le garde des Sceaux vient présenter son plan d'action, en grande pompe. Ce matin, mardi 20 septembre, Jean-Jacques Urvoas, le ministre de la Justice, s'est rendu dans la prison de Fresnes (Val-de-Marne), pour présenter un nouveau plan pour désengorger les prisons. Il est parfois apparu presque surpris face à l'état des locaux.

Voté en 2017

Au terme de sa visite, il annonce entre 10 000 et 16 000 places de prison supplémentaires d'ici 2025. Objectif : un prisonnier par cellule. Un plan de près de trois milliards d'euros applaudis par plusieurs associations, mais décriés par certains syndicats de magistrats, qui le jugent inapproprié. Dans l'administration pénitentiaire, la colère gronde. 4 000 agressions ont été recensées en 2015. Et pour des surveillants déjà débordés, plus de cellules signifient toujours plus de travail. Le financement de ce plan prison pourrait être voté en 2017, il dépendra donc des prochaines échéances électorales.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.