Patrick Henry tente de sortir de prison

Depuis 2002, c’est la cinquième fois que le ministère public bloque la sortie de Patrick Henry.

FRANCE 3

Il fut longtemps le détenu le plus connu de France. Patrick Henry pourrait sortir de prison, placé sous bracelet électronique. "C’est une décision très courageuse parce que le parquet s’y était opposé et parce que juger Patrick Henry, c’est juger un symbole. La force de cette décision, c’est que le tribunal s’est placé sur des arguments juridiques, rien que juridiques", a déclaré au micro de France 3 maître Carine Delaby-Faure, avocate de Patrick Henry.

Retour à la case prison

1976 : le petit Philippe Bertrand, 7 ans, est enlevé à la sortie de son école. Ses parents implorent le ravisseur. A l’époque, Patrick Henry est un ami de la famille et participe aux recherches. Il joue même avec les médias avant d'être soupçonné. Mais il est relaxé, faute de preuve. En réalité, le petit garçon est mort depuis longtemps, il l’a étranglé et caché sous son lit. Son procès est emblématique : Robert Badinter, son avocat, dans une plaidoirie historique, le sauve de la guillotine. L'indignation est nationale pour la France qui réclamait la peine de mort. Il sera condamné à la perpétuité. En 2001, Patrick Henry avait déjà obtenu une libération conditionnelle, mais il est retourné en prison pour trafic de drogues. Aujourd’hui, il dit avoir réfléchi à sa libération. Le parquet a fait appel de cette remise en liberté. Depuis 2002, c’est la cinquième fois que le ministère public bloque la sortie de Patrick Henry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Patrick Henry, en 1976.
Patrick Henry, en 1976. (MAXPPP)