Cet article date de plus de six ans.

Mort de Zyed et Bouna : la relaxe pour les policiers

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Mort de Zyed et Bouna : la relaxe pour les policiers
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En 2005, la mort de Zyed Benna, 17 ans, et de Bouna Traoré, 15 ans, avait déclenché trois semaines d'émeutes en France. Les deux policiers qui les poursuivaient sont mis hors de cause. Les familles des adolescents sont choquées.

Après une heure de lecture, le tribunal de Rennes a prononcé, ce lundi 18 mai, la relaxe des deux policiers poursuivis dans l'affaire de la mort de Zyed et Bouna, à Clichy-sous-Bois. En 2005, ces deux adolescents étaient morts électrocutés dans un transformateur alors qu'ils fuyaient pour éviter un contrôle de police.

À la sortie du tribunal, les familles des victimes n'ont pas caché leur colère. "Honte à vous, honte à la justice !" a-t-on entendu crier. "Je suis écœuré, déçu, dégoûté... Les policiers sont intouchables. Ce n'est pas que dans cette affaire. Ils ne sont jamais condamnés", a déclaré à France 2 Adel Benna, frère de Zyed.

Les policiers "soulagés"

La justice a estimé que les policiers ne connaissaient pas la nature exacte du site EDF et qu'ils n'avaient pas conscience du danger. Daniel Merchat, l'avocat des deux fonctionnaires, a réagi : "Ce long chemin de souffrance s'est terminé. Pour eux, c'est fini. Ils sont soulagés."

"Pour les parties civiles, le combat pour une condamnation pénale s'arrête donc ici, à Rennes. [...] La relaxe des deux policiers est définitive", conclut Dominique Verdeilhan, journaliste de France 2.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.