Michel Fourniret devant la cour d’assises : meurtre pour un trésor

Michel Fourniret comparaît mardi 13 novembre devant la cour d’assises de Versailles (Yvelines). Le tueur en série doit répondre du meurtre de Farida Hamiche, assassinée afin de jouir de la pleine et entière possession d’un trésor.

FRANCE 3

À Versailles (Yvelines), Michel Fourniret est de retour devant une cour d’assises. Avec son ancienne épouse, Monique Olivier, il doit répondre du meurtre de Farida Hamiche, 30 ans, étranglée et frappée à coups de baïonnette. C’est un Michel Fourniret affaibli qui s’est présenté dans la matinée du mardi 13 novembre devant la cour d’assises.

Une affaire digne d’un polar

Cette affaire est digne d’un polar. Elle commence derrière les barreaux de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) dans les années 1980. Michel Fourniret y est incarcéré pour plusieurs agressions sexuelles. Il s’y lie d’amitié avec son codétenu, le braqueur Jean-Pierre Hellegouarch, mari de Farida Hamiche. Alors que Michel Fourniret est remis en liberté, Jean-Pierre Hellegouarch apprend l’existence d’un trésor, caché dans un cimetière. Il charge son ancien codétenu et sa femme d’aller le récupérer. Michel Fourniret décide d’assassiner Farida Hamiche afin de récupérer la totalité du gain. Jean-Pierre Hellegouarch attend beaucoup du procès.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel Fourniret, le 27 mai 2008, quitte le palais de justice de Charleville-Mézières, après son procès devant la cour d\'assises des Ardennes.
Michel Fourniret, le 27 mai 2008, quitte le palais de justice de Charleville-Mézières, après son procès devant la cour d'assises des Ardennes. (AFP)