Meurtre de Sophie Toscan du Plantier : Ian Bailey condamné à 25 ans de prison

Sophie Toscan du Plantier a été tué en décembre 1996 à Schull. Ian Bailey, voisin de la victime et principal suspect de l'affaire, a été reconnu coupable par la justice française, vendredi 31 mai. Il est condamné à une peine de réclusion criminelle de 25 ans.

Une famille plus soudée que jamais à la sortie de l'audience, 22 ans après le meurtre de Sophie Toscan du Plantier dont le corps a été retrouvé à Schull, petit village reculé du sud-ouest de l'Irlande en décembre 1996. "Après 22 ans d'attente, 22 ans de souffrance, 22 ans de questions, les juges ont condamné Ian Bailey qui a tué ma mère. C'est une victoire pour la famille, c'est une victoire pour la vérité", souffle Pierre-Louis Baudey Vignaud, fils de Sophie.

Des éléments accablants

Ian Bailey a refusé de venir à son procès en France. Selon la Cour, de nombreux éléments accablent l'ancien journaliste irlandais. Le voisin de la victime portait des égratignures et a été vu la nuit du meurtre par des témoins. Il a même avoué à plusieurs personnes être l'auteur du meurtre. Un mandat d’arrêt avait été émis à son encontre par les magistrats français mais la justice irlandais avait par deux fois refusé son extradition. Celui qui est aujourd'hui vendeur de pizzas clame toujours son innocence et a évoqué une "parodie de procès".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée de Sophie Toscan du Plantier, assassinée en Irlande en 1996.
Une photo non datée de Sophie Toscan du Plantier, assassinée en Irlande en 1996. (PATRICK ZIMMERMANN / AFP)