"Mère Dodu" malgré elle

Une femme a découvert que son image était utilisée, sans son consentement, pour la dernière campagne publicitaire de Père Dodu. 

FRANCE 3

"Père Dodu, j'en peux plus !", ce slogan est encore gravé dans les mémoires. Mais la dernière campagne publicitaire des célèbres escalopes de dinde panées énerve Céline Facquez. En effet, 9 000 affiches sont placardées partout en France. Elle y apparaît sur une photo retouchée où elle porte la pancarte "Dodu tu me fais du bien", la marque ne lui a pourtant demandé aucune autorisation.

Un préjudice moral ?

"L'objectif c'est de comprendre comment on a pu en arriver là. (...) cette jeune femme qui n'a rien demandé à personne se retrouve moquée, raillée au quotidien en étant assimilée au Père Dodu. On l'appelle même la 'Mère Dodu'", explique son avocat au micro de France 3. "On utilise mon image à des fins commerciales, alors que je n'ai rien demandé !", s'agace la plaignante.
Les deux parties devraient trouver un accord à l'amiable. Céline Facquez espère obtenir la reconnaissance du préjudice moral.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 3)