Les revendications des irradiés d'Albion

Quels sont les recours possibles des "irradiés d'Albion" ? Pascale Justice, la journaliste, auteur de l'enquête, répond à ces questions.

Voir la vidéo
SOIR 3

Pascale Justice, la journaliste qui a enquêté sur le sujet "Les irradiés du plateau d'Albion" est sur le plateau du Grand Soir 3 revient sur le sujet. "La loi Morin du nom du ministre de l'époque, en 2010, ne concernait que les victimes des essais nucléaires réalisés en Algérie et en Polynésie française". Or, sur le plateau d'Albion, il s'agit de personnels civils ou militaires mais qui n'ont jamais été en contact avec des ogives qui ont été tirées.

Des maladies mieux reconnues aux Etats-Unis

Les victimes espèrent être reconnues comme telles et surtout obtenir un état des lieux : c'est-à-dire une sorte de cartographie qui permettrait de savoir si les maladies sont plus importantes sur ces zones que dans le reste de la population française.
Aux Etats-Unis, il y a 29 maladies reconnues comme des maladies radio-induites, ce qui n'est pas le cas en France. Il y a encore un long chemin à parcourir, c'est pourquoi les victimes doivent se regrouper.

Le JT
Les autres sujets du JT