L'enseigne Leclerc condamnée par la cour d'appel de Paris

La cour d'appel de Paris vient de rendre son jugement. Elle condamne Leclerc à rembourser près de 61 millions d'euros à ses fournisseurs.

FRANCE 2

Le groupe Leclerc a été condamné par la cour d'appel de Paris à rembourser plus de 61 millions d'euros à ses fournisseurs. L'enseigne aurait exigé trop de commissions à ces derniers. Le distributeur est poursuivi suite aux remises de fin d'année demandées aux différentes marques.

De quoi s'agit-il ?

Quand Leclerc réalise un meilleur chiffre d'affaires que prévu, l'enseigne demande à ses fournisseurs un chèque, considérant qu'ils ont eux aussi bénéficié de ces bons résultats. Leclerc aurait demandé des chèques trop importants. Ainsi, la cour d'appel de Paris condamne le distributeur à reverser 61,3 millions d'euros à plusieurs marques dont Ferrero (9,3 millions d'euros), Fleury Michon (4,9 millions) ou Bonduelle (2,5 millions). C'est la répression des fraudes qui a lancé cette procédure judiciaire. Les marques, elles, portent rarement plainte de peur de perdre des contrats. Leclerc a fait savoir qu'il va se pourvoir en cassation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Michel-Edouard Leclerc, PDG de l\'enseigne de distribution du même nom, a annoncé, le 15 avril 2015, la création de 10 000 emplois nets sur trois ans.
Michel-Edouard Leclerc, PDG de l'enseigne de distribution du même nom, a annoncé, le 15 avril 2015, la création de 10 000 emplois nets sur trois ans. (MAXPPP)