Cet article date de plus de cinq ans.

L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré devant la justice africaine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'ex-dictateur tchadien Hissène Habré devant la justice africaine
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès de l'ancien président tchadien Hissène Habré s'est ouvert ce lundi 20 juillet, à Dakar (Sénégal).

Hissène Habré comparaît devant le tribunal pénal international pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et crimes de torture. 40 000 personnes ont trouvé la mort sous son régime. Hissène Habré n'aura pas assisté longtemps à son procès. Tout de blanc vêtu, il a un geste de défi avant d'être évacué de la salle d'audience sous les acclamations de quelques-uns de ses partisans, eux aussi expulsés.

Soutenu par la France et les Etats-Unis

L’ancien dictateur tchadien refuse de revenir devant ses juges, mais il va pourtant devoir répondre de crimes contre l'humanité. Des exactions commises par sa police politique du temps où il dirigeait le Tchad avec le soutien de la Farnce et des Etats-Unis, entre 1982 et 1990. Clément Abaifouta, président de l'association des victimes de crimes du régime d'Hissène Habré, a passé quatre ans dans les prisons du régime. Il raconte : "sous le sable, il y a des collègues victimes que j'ai enterrés de mes propres mains". 40 000 personnes ont été tuées au cours des huit années de la présidence d'Hissène Habré. De nombreux prisonniers ont par ailleurs subi la torture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.