Justice : le troisième procès pour meurtre de Jacques Rançon

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : le troisième procès pour meurtre de Jacques Rançon
Article rédigé par
J. Debraux, C. Barbet, A. Barège, C. Pasquier, F. Dumont - France 3
France Télévisions

La famille d'Isabelle Mesnage, jeune femme de 20 ans dont le corps avait été retrouvé en 1986, espère enfin connaître la vérité. Le procès de Jacques Rançon s'est ouvert mardi 8 juin à Amiens dans la Somme, pour ce crime qu'il aurait commis il y a plus de 30 ans.

Le tueur en série Jacques Rançon est arrivé ce matin, mardi 8 juin, à la Cour d'assise de la Somme. Il est jugé pour une affaire de meurtre, 35 ans après les faits. Il avait avoué dans un premier temps avant de se rétracter. Le 3 juillet 1986, dans le village de Cachy (Somme), près d'Amiens, les gendarmes avaient trouvé le corps d'une jeune femme près d'un chemin de randonnée, Isabelle Mesnage, informaticienne de 20 ans. Elle avait été kidnappée, violée et mutilée.

Un dossier rouvert 25 ans plus tard

L'enquête piétine, aboutissant à un non-lieu en 1992. Le dossier est rouvert 25 ans plus tard, en 2017, par l'avocate actuelle des parties civiles Corinne Herrmann, qui évoque des similitudes dans le mode opératoire de Jacques Rançon. "On ne peut pas résoudre un dossier que 48 heures après, on peut le résoudre 30 ans après", déclare l'avocate de la famille. Aujourd'hui âgé de 61 ans, Jacques Rançon encourt la réclusion criminelle à perpétuité, peine à laquelle il avait déjà été condamné pour deux autres meurtres. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice – Procès

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.