Affaire Toscan du Plantier : le procès s'ouvre 22 ans après

Il y a un peu plus de 22 ans, Sophie Toscan du Plantier était assassinée en Irlande, quelques jours avant Noël. Le procès de l'accusé s'ouvre lundi 27 mai à Paris, sans le suspect, que l'Irlande refuse d'extrader.

FRANCE 2

Le 23 décembre 1996, le corps sans vie d'une femme est découvert. Elle a été massacrée à coups de pierres et de parpaings. La victime est Sophie Toscan du Plantier, âgée de 39 ans, épouse du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier. Un voisin, Ian Bailey, est rapidement suspecté du meurtre par la police irlandaise, mais il nie en bloc, et continuait de le faire des années plus tard, en 2011.

L'accusé encourt 30 ans de réclusion criminelle

Considérant les charges insuffisantes, la justice irlandaise ne le poursuit pas, mais la justice française voit les choses autrement. Le fils de Sophie Toscan du Plantier, lui, est persuadé que Ian Bailey est bien le meurtrier de sa mère. Lundi 27 mai s'ouvre ainsi le procès, sans l'accusé, que l'Irlande refuse d'extrader. Ses avocats, eux, ont décidé de boycotter le procès. Pour ce meurtre, Ian Bailey risque malgré tout 30 ans de réclusion criminelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo non datée de Sophie Toscan du Plantier, assassinée en Irlande en 1996.
Une photo non datée de Sophie Toscan du Plantier, assassinée en Irlande en 1996. (PATRICK ZIMMERMANN / AFP)