Evasion d'un détenu au tribunal de Créteil : "Je ne pensais pas qu'on pouvait réussir à s'échapper d'un box"

À la suite de l'évasion d'un détenu, vendredi, lors du prononcé de sa condamnation au tribunal de Créteil, Nicolas Forlot, avocat et témoin de la scène, a fait part de sa surprise, samedi sur franceinfo.

Box des prévenus du tribunal de grande instance de Crétail dans le Val-de-Marne, le 27 novembre 2012.
Box des prévenus du tribunal de grande instance de Crétail dans le Val-de-Marne, le 27 novembre 2012. (YOAN VALAT / EPA)

L'avocat Nicolas Forlot reste surpris par la scène à laquelle il a assisté, vendredi 16 décembre, au tribunal de grande instance de Créteil. Un détenu a pris la fuite en pleine audience. Me Forlot a vu l'homme de 27 ans se faufiler hors du box des prévenus lors du prononcé de sa condamnation à huit ans de prison pour violences avec armes.

"Il y avait des policiers dans le box qui est complètement fermé. Il y a deux vitres horizontales qui sont séparées par un interstice de 40 centimètres environ pour discuter avec l'avocat. Il a réussi à passer à l'horizontale. Je ne pensais pas qu'on pouvait réussir à s'échapper d'un box comme ça", a relaté l'avocat samedi 17 décembre sur franceinfo.

Franchement, il était super rapideMe Frolot,
témoin de la scène
à franceinfo

Rien ne laissait présager un tel scénario. "[Le juge] était en train de donner les délibérés. [Les prévenus] passaient à tour de rôle dans le box. Lui, je crois que c'était le deuxième à passer pour la décision", s'est remémoré Nicolas Forlot.

"Je ne pensais pas qu'on pouvait s'échapper d'un box comme ça" commente l'avocat Nicolas Forlot
--'--
--'--

Le jeune homme a mis moins de 30 secondes pour s'enfuir. "Le tribunal a juste eu le temps de lui dire qu'il était coupable. À ce moment-là, il s'est littéralement projeté en dehors du box, s'est souvenu Nicolas Forlot. Quand j'ai réalisé qu'il s'évadait, il était déjà quasiment près de la sortie de la salle d'audience."

Ce n'est pas la première évasion de ce détenu. Il avait déjà été en cavale par le passé avant d'être interpellé et incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis.