Dakar : le procès de l'ancien dictateur du Tchad, Hissène Habré, commence

25 ans après avoir quitté le pouvoir, l'ancien dictateur du Tchad, Hissène Habré, est jugé à partir de lundi 20 juillet à Dakar.

FRANCE 2

Un procès historique s'ouvre à Dakar (Sénégal) ce lundi 20 juillet. 25 ans après sa chute, Hissène Habré, l'ancien dictateur tchadien, va devoir répondre de ses crimes en Afrique et non pas devant la cour pénale internationale, une première.

Longtemps soutenu par la France

Hissène Habré, l'homme fort du Tchad dans les années 80, a longtemps été soutenu par la France. Pourtant, ses relations avec Paris commencent difficilement. Chef rebelle, c'est lui qui prend en otage l'ethnologue Françoise Claustre et fait exécuter l'émissaire français, le commandant Galopin. Mais lorsqu'il prend le pouvoir par les armes en 1982, Paris et Washington lui font les yeux doux, car ils le considèrent comme le rempart contre le Libyen Kadhafi.

Mais, au pouvoir, Hissène Habré impose un régime paranoïaque : le parti unique et une police secrète. "Une politique de la terreur qui fera 40 000 morts", rapporte la journaliste de France 2. Renversé en 1990, il fuit au Sénégal où il pense couler des jours tranquilles, mais c'était sans compter sur la mobilisation de ses victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)