Anesthésiste de Besançon : une ancienne collègue persuadée qu'il a tenté de la tuer

Une ancienne collègue du docteur Frédéric Péchier est persuadée que l'anesthésiste, soupçonné d'avoir empoisonné 24 de ses patients, a tenté de la tuer en 2016.

France 2

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'anesthésiste de Besançon (Doubs). Une ancienne collègue du docteur l'accuse d'avoir tenté de la tuer. En avril 2016, Catherine Nambot, médecin elle-même dans une clinique de la ville, doit subit une banale intervention de l'épaule. C'est Frédéric Péchier qui est alors chargé de l'anesthésie. Mais au dernier moment, le programme des opérations est bousculé et la patiente qui a pris la place de Catherine Nambot décède des suites d'un arrêt cardiaque.

Un profil énigmatique

Les enquêteurs ont la conviction que c'est bien la collègue de l'anesthésiste qui était vidée ce jour-là. Les deux médecins et leurs conjoints se côtoyaient depuis une dizaine d'années, ils étaient même amis jusqu'à ce que leurs relations se dégradent six semaines avant l'intervention. Frédéric Péchier nie catégoriquement les faits qui lui son reprochés, son profil reste une énigme. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(PATRICE COPPEE / AFP)