Affaire Vincent Lambert : l'équipe médicale, favorable à l'arrêt des soins

Les médecins du CHU de Reims reçoivent ce mercredi 15 juillet la famille de Vincent Lambert.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Le cas de Vincent Lambert continue de faire débat. L'homme qui se trouve dans un état végétatif depuis sept ans est au coeur d'une nouvelle bataille. L'équipe médicale du CHU de Reims, qui reçoit ce mercredi 15 juillet sa famille, veut engager une nouvelle procédure d'arrêt des traitements. Sa femme et son neveu sont arrivés le matin même à l'hôpital, le reste de la famille arrivera plus tard dans la journée. Les clans sont tellement divisés que l'équipe médicale a opté pour plusieurs réunions d'informations pour évoquer cette nouvelle procédure.

"Obstination déraisonnable"

Le 5 juin, la Cour européenne des droits de l'Homme validait l'avis du Conseil d'État en parlant d'acharnement thérapeutique et d'obstination déraisonnable pour le maintien en vie de Vincent Lambert. L'équipe médicale veut désormais démontrer à la famille de ce dernier que le patient est incurable. Un avis que dénonce la mère du patient. "C'est une affaire politique, on se sert de Vincent pour faire passer la loi sur l'euthanasie. Il est hors de question que je baisse les bras, si on ne veut plus s'occuper de lui, qu'on me le donne", a déclaré Vivianne Lambert.

Le JT
Les autres sujets du JT
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à la Cour européenne des droits de l\'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 5 juin 2015.
Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, à la Cour européenne des droits de l'homme, à Strasbourg (Bas-Rhin), le 5 juin 2015. (PATRICK HERTZOG / AFP)