Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Affaire Tarnac : Julien Coupat s'exprime pour la première fois à la télévision dans "Envoyé spécial"

A la veille de son procès dans ce que les médias ont appelé "l'affaire Tarnac", Julien Coupat a accepté de sortir de son silence. Il s'exprime pour la première fois face aux caméras d'"Envoyé spécial". Extrait d'un entretien diffusé jeudi 8 mars 2018.

Voir la vidéo

Dans "Envoyé spécial" le 8 mars 2018, rendez-vous avec un "drôle de terroriste", dont vous ne connaissez qu'une photo un peu floue, affichée à la une des journaux lors de ce qu'on a appelé "l'affaire Tarnac". Présenté comme un adepte de la lutte armée, un gourou de l'ultragauche, il a passé une décennie à fuir les médias et à entretenir le mystère.

Le procès de "l'affaire Tarnac" s'ouvre le 13 mars

Julien Coupat a décidé de tomber le masque dans un café parisien. A la veille de son procès, il a accepté de se confier face aux caméras d'"Envoyé spécial". Parler à la télévision est pourtant envisagé comme une épreuve par celui qui prône l'anonymat. Aussi est-il venu avec neuf pages de pense-bête, "des idées qui sont passées par la tête" de ce militant reconnu par les milieux intellectuels pour ses écrits.

Extrait de "Tarnac : les vérités de Julien Coupat", à suivre dans "Envoyé spécial" le 8 mars 2018.