Tarnac : la justice sur les lieux du sabotage

L'ensemble des participants au procès de Tarnac se sont rendus en Seine-et-Marne, sur les lieux du sabotage d'une ligne grande vitesse.

France 3

L'affaire Tarnac délocalisée. Le tribunal a été transporté de façon temporaire à Dhuisy, en Seine-et-Marne, afin de procéder à des vérifications sur les lieux du sabotage dont Julien Coupat et Yildune Lévy sont les auteurs présumés. Sur place, Peggy Mauger nous en dit plus. Elle explique : "Le tribunal cherche à savoir qui a réellement vu quoi lors de cette fameuse nuit du 7 au 8 novembre 2008. Que faisaient Julien Coupat et Yildune Lévy sur ces routes de Seine-et-Marne ? Repérage en vue d'un sabotage ou escapade en amoureux comme le disent les principaux intéressés ? Pour le savoir, tout un tribunal (juges, magistrats du parquet, avocats, prévenus, greffiers...) a été transporté ici en bus. Les prévenus ont été confrontés à 5 des enquêteurs chargés de leur filature cette nuit-là."

Une question sans réponse

Les constatations sont toujours en cours, la route est toujours bouclée en début de soirée. La journaliste ajoute : "À l'issue de ces constatations, les juges devront se forger une conviction et de répondre à la question que l'on se pose depuis dix ans : 'Julien Coupat et Yildune Lévy sont ils les auteurs de ce sabotage sur les voies ferrées qui fait couler tant d'encre ?'".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les avocats Me Tymoczko et Me Dose, ainsi que Yldune Levy, ex-membre du groupe de Tarnac, arrivent au palais de justice de Paris, le 13 mars 2018.
Les avocats Me Tymoczko et Me Dose, ainsi que Yldune Levy, ex-membre du groupe de Tarnac, arrivent au palais de justice de Paris, le 13 mars 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)