Cet article date de plus de cinq ans.

Justice : Jacqueline Sauvage reste en prison

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Justice : Jacqueline Sauvage reste en prison
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Condamnée en appel à 10 ans de réclusion en 2015 pour le meurtre de son mari violent, sa demande de libération a été rejetée, ce vendredi 12 août.

Depuis sa prison, Jacqueline Sauvage s'est dite catastrophée après le rejet de sa demande de libération conditionnelle, ce vendredi 12 août. Ses premières pensées ont été pour ses filles, ont expliqué ses avocates. Ce vendredi matin, ces dernières ont dénoncé une décision incompréhensible. "Quelle est la dangerosité d'une grand-mère ?", a lancé Maître Nathalie Tomasini.

Un acharnement judiciaire

Dans sa maison du Loiret, Jacqueline Sauvage a vécu un enfer conjugal pendant 47 ans. En 2012, elle finit par tuer son mari de trois coups de fusil dans le dos. Condamnée à 10 ans d'emprisonnement, elle est soutenue par une large partie de l'opinion publique. Le 31 janvier dernier, François Hollande lui accorde une grâce présidentielle, lui ouvrant la voie à une libération conditionnelle. Aujourd'hui, ses avocats dénoncent un acharnement judiciaire. Le tribunal d'application des peines motive sa décision par la position victimaire de Jacqueline Sauvage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.