Cet article date de plus de quatre ans.

Jacqueline Sauvage : sa libération a été refusée

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Jacqueline Sauvage : sa libération a été refusée
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Condamnée à 10 ans de réclusion en 2015 pour le meurtre de son mari violent, sa demande de libération a été rejetée, ce vendredi 12 août.

Jacqueline Sauvage devra rester en prison. La décision est tombée en fin de matinée vendredi 12 août. Ses avocates dénoncent le jugement. "Quelle est la dangerosité d'une grand-mère qui a commis un acte isolé dans un contexte de violences conjugales ?", lance Maître Nathalie Tomasini.

Pas prête à sortir de prison ?

Jacqueline Sauvage avait obtenu de François Hollande une grâce présidentielle partielle. En clair : une peine de prison raccourcie de deux ans et quatre mois. Mais seuls les juges pouvaient décider de sa libération conditionnelle. Aujourd'hui, ils estiment qu'elle n'est pas prête pour une sortie de prison. Et son comité de soutien réagit : "J'ai honte de ce pays qui ne respecte pas la parole et la souffrance des femmes", s'est exprimée Éva Darlan. Sur internet, plusieurs personnalités politiques ont fait part de leur incompréhension. Battue depuis 47 ans, Jacqueline Sauvage avait tué son mari de trois coups de fusil dans le dos le 10 septembre 2012. Pour cet acte, elle avait été condamnée à 10 ans de réclusion, les juges rejetant la légitime défense.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jacqueline Sauvage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.