Jacqueline Sauvage graciée : premières réactions d'une de ses filles

France 2 a recueilli les premières réactions d'une des filles de Jacqueline Sauvage. Jeff Wittenberg revient sur cette grâce partielle.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le président François Hollande a finalement gracié Jacqueline Sauvage ce dimanche 31 janvier. "On ne réalise pas encore, mais on est super heureuses", explique Carole Marot, l'une des filles de Jacqueline Sauvage interrogée par France 2. "Je l'imagine, elle doit tourner en rond. Je pense qu'elle va demander à nous appeler", poursuit-elle avant de remercier François Hollande, "un homme humain, [...] qui sait écouter les gens", dit-elle.

Une grâce partielle

En direct de l'Élysée, Jeff Wittenberg confirme que le président de la République a lui-même annoncé la nouvelle aux avocates de Jacqueline Sauvage. "L'entourage du président nous explique qu'il a commencé à réfléchir à cette décision dès la fin de l'entretien qu'il a eu avec les filles de Jacqueline Sauvage vendredi. Ensuite il s'est donné 48 heures pour étudier l'aspect juridique de cette affaire. Il a consulté notamment le nouveau garde des Sceaux", souligne Jeff Wittenberg.

Le journaliste de France 2 rappelle qu'il s'agit bien d'une grâce partielle : "Au final, c'est l'institution judiciaire, que le président entend respecter, qui décidera de la libération anticipée de Jacqueline Sauvage".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les filles de Jacqueline Sauvage et ses avocates, lors d\'un rassemblement contre sa condamnation en appel, le 12 décembre 2015 à Paris.
Les filles de Jacqueline Sauvage et ses avocates, lors d'un rassemblement contre sa condamnation en appel, le 12 décembre 2015 à Paris. (CITIZENSIDE / GEORGES DARMON / AFP)