Jeune femme tuée par balle à Montpellier : le tireur voulait "impressionner" ses amis avec une arme qu'il croyait non chargée

L'homme, qui a tiré accidentellement sur une jeune femme la nuit de la Saint-Sylvestre à Montpellier, a indiqué aux enquêteurs qu'il voulait "impressionner" ses amis et qu'il pensait que l'arme était non chargée.

La jeune femme a été retrouvée morte dans sa voiture après avoir passé le réveillon dans la discothèque L\'Entrepot, située à Lattes.
La jeune femme a été retrouvée morte dans sa voiture après avoir passé le réveillon dans la discothèque L'Entrepot, située à Lattes. (JEAN MICHEL MART / MAXPPP)

L'homme qui a reconnu avoir tiré accidentellement sur une jeune femme de 22 ans dans sa voiture, mercredi à Montpellier, a expliqué aux enquêteurs qu'il voulait "impressionner" ses amis avec une arme qu'il croyait non chargée, rapporte France Bleu Hérault ce jeudi.

La version des faits donnée par le suspect a été confirmée par une autre jeune femme présente dans le véhicule au moment du drame. Le tireur avait déjà exhibé l'arme lors du trajet aller entre Avignon et Montpellier, le 31 décembre, pour "impressionner" ses amis, rapporte France Bleu Hérault. Il l'avait ensuite laissée dans le vide-poches de la voiture pour aller passer le réveillon de la Saint-Sylvestre dans une discothèque de Lattes, près de Montpellier. En remontant dans le véhicule après la fête, il avait oublié, selon ses déclarations, qu'il avait laissé le chargeur sur l'arme et avait tiré accidentellement.

Le suspect possédait ce pistolet automatique 9 mm sans permis, "car il se sentait menacé depuis que son cousin avait été abattu dans le cadre d'un règlement de comptes à Avignon", a expliqué le procureur de Montpellier, Fabrice Belargent. Il était lui-même déjà connu de la police, notamment pour trafic de stupéfiants. L'homme était toujours en garde à vue jeudi 2 décembre après-midi.