Isère : un homme tué par balle à Eybens dans la sixième fusillade dans l’agglomération grenobloise depuis fin juin

La victime a été tuée alors qu'elle était en voiture. Le conducteur a été blessé dans ce qui s'apparente à un guet-apens.

La victime a été tuée à Eybens en Isère. 
La victime a été tuée à Eybens en Isère.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Un homme a été tué par balles à Eybens (Isère) dans la nuit de lundi 3 août à mardi, rapportent les pompiers à France Bleu Isère. Il s’agit de la sixième fusillade depuis fin juin dans l’agglomération grenobloise selon un décompte de la radio locale. Les tirs ont visé vers minuit un véhicule avec deux personnes à bord. Le passager, un homme de 26-27 ans, a perdu la vie. Le conducteur, blessé, a été transporté à l’hôpital. Le véhicule a été retrouvé cours Jean-Jaurès sur le parking d'un garage Citroën.

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour assassinat et tentative d'assassinat après cette nouvelle fusillade, a appris franceinfo ce mardi. Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un meurtre par guet-apens.

Des obstacles sur la chaussée

La victime était assise sur le siège de passager avant quand la voiture a été piégée. "Le conducteur de la voiture était contraint de s'arrêter en raison de la présence d'obstacles disposés sur la chaussée bloquant le passage. Le passager arrière descendait du véhicule afin de libérer la voie. A cet instant, un homme encagoulé surgissait et faisait feu côté passager avant avec une arme type fusil à pompe sur le véhicule arrêté", relate le procureur de la République adjoint Boris Duffau. 

Le conducteur a alors fait une marche arrière sous les tirs d'une arme de poing puis s'est garé sur le parking d'un garage Citroën, où les gendarmes l'ont retrouvé. Le tireur, lui, a pris la fuite au volant d'un véhicule volé qui a par la suite été retrouvé brûlé à Grenoble. Au total, huit impacts de balle ont été constatés sur le véhicule piégé dans le guet-apens, des cartouches de chasse et des balles de petit calibre ont été retrouvées sur les lieux. 

La victime décédée est connue des services de police et de justice pour des délits de droit commun. Elle était actuellement placée sous contrôle judiciaire d'un juge d'instruction de Grenoble pour des faits de violences aggravées.

Les policiers inquiets

Depuis le 27 juin, c’est la sixième fusillade dans l’agglomération grenobloise, dont trois ont été mortelles. L’avant dernière a eu lieu le dimanche 2 août à Grenoble : un homme, lui aussi âgé d'une trentaine d'années, est mort après avoir été touché par trois balles dans le quartier Mistral.

Cette série de fusillades inquiète les policiers. "Il faut des moyens humains et matériels pour endiguer cette violence", témoigne sur France Bleu Isère Yannick Biancheri, représentant d'Alliance Police à Grenoble.