Cet article date de plus de dix ans.

Intempéries : un octogénaire tué au Pays basque

L'alerte orange aux orages est maintenue vendredi pour 16 départements du Sud-Est, Rhône-Alpes et Nord-Est. Au Pays basque, une personne âgée est morte après avoir été emportée par les eaux.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (© Radio France/ Naïs Esteves A Saint Palais, dans les Pyrénées-Atlantiques, la Nive est sortie de son lit)

Les intempéries ont fait une victime au pays basque. Un homme de 84 ans est mort noyée vendredi matin dans le village d'Arhansus près de Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques) à la suite d'inondations dues à de fortes précipitations, a indiqué la préfecture dans un communiqué. Le retraité serait sorti de chez lui avant d'être emporté par les eaux. Son corps a été retrouvé peu après 07h00. Les secours sont intervenus en début de matinée pour tenter d'évacuer des habitations cernées par les eaux à Saint-Palais. Sur France Info, Pascal Vion, directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques a précisé :  "Il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie en quelques heures" . Une cellule de crise a été mise en place peu après 8H et une centaine de gendarmes sont mobilisés pour venir en aide à la population. A 11h, selon le représentant de l'Etat, les pompiers avaient effectué 300 interventions. 

Ces forts cumuls de pluie ont fait monter le niveau des rivières comme la Nive qui sont par endroits sortis de leurs lits dans le Pays Basque. Une demi-douzaine de routes sont coupées et des maisons inondées. Saint-Jean-Pied de Port est totalement isolé en raison des voies routières inondées.  

 "A la suite de l'épisode de pluie, les cumuls observés et attendus sont importants (30 à 60 mm en 24 heures) localement 100 à 120 mm vers les montagnes basques", a précisé la préfecture. Mais, "si quelques inondations sont à craindre vers Bayonne à la mi-journée, la météo est à l'amélioration et les averses vont s'estomper" a expliqué Pascal Vion, le directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.