Cet article date de plus de huit ans.

Inondations : plus aucun département en vigilance rouge

Deux septuagénaires sont morts noyés dans les inondations qui ont frappé les Hautes-Pyrénées mercredi. Un homme de 75 ans a été emporté par les eaux d'un torrent en crue à Luz-Saint-Sauveur, dans les Hautes-Pyrénées. Une femme de 70 ans s'est noyée dans la nuit de mardi à mercredi, dans le même département, emportée par les eaux du Gave de Pau. Malgré tout, la décrue a commencé dans le département.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Sud Ouest Maxppp)

Un homme âgé de 75 ans est mort après avoir été emporté par les eaux d'une rivière en crue à Luz-Saint-Sauveur dans les Hautes-Pyrénées, a annoncé le ministre de l'Intérieur Manuel Valls. Le septuagénaire a été emporté mercredi après-midi par les eaux tumultueuses du torrent de l'Yse, sous les yeux de son fils. 

Un peu plus tôt, et même si la décrue a commencé, les inondations qui sévissent dans la région ont fait une autre victime. Une femme de 70 ans est morte noyée dans la nuit de mardi à mercredi.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, où la vigilance rouge a été levée, la montée des eaux a fait d'importants dégâts, notamment dans les alentours de la ville de Nay.

Vigilance orange

Dans les Hautes-Pyrénées, la décrue s'est amorcée. Le département est passé mercredi après-midi de "vigilance rouge" à "orange" . Les Landes et la Haute-Garonne sont également en "vigilance orange" . Les Pyrénées-Atlantiques sont descendues dans la soirée de mercredi en "vigilance orange"

A Lourdes, haut lieu de pèlerinage, les dégâts sont considérables. Les Sanctuaires sont très endommagés : la grotte a été envahie par les eaux et au moins un pèlerinage a été annulé. Le Gave de Pau, qui traverse la ville, est en crue depuis mardi à cause des fortes pluies et de la fonte des neiges. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et la ministre de l'Ecologie Delphine Batho se sont rendus sur place pour constater les dégâts. Ils appellent les populations des vallées pyrénéennes à la plus extrême vigilance. 

Manuel Valls a annoncé l'envoi de renforts en hommes et en matériel dans le secteur. Selon le ministre, 2.800 personnes ont été évacuées ou mises à l'abri. "C'est un phénomène météo exceptionnel, mais il y aura des leçons à en tirer" , a de son côté déclaré Delphine Batho.

Orages violents

Dans le reste du pays, 27 départements d'un grand quart Nord-Est sont en "vigilance orange" aux orages. Dans l'Aube et en Côte d'Or, 15.000 foyers étaient privés d'électricité en fin de journée à cause des intempéries. "Les violents orages survenus vers 17h30 dans les départements de la Côte-d'Or et de l'Aube ont conduit à une coupure d'alimentation électrique d'environ 15.000 foyers répartis au sud de Troyes et dans la zone de Châtillon-sur-Seine" , a précisé le Réseau de Transport d'Electricité (RTE) dans un communiqué.

En Ile-de-France, les pompiers ont enregistré 6.462 appels en trois heures, soit autant qu'en 24h en temps normal. Aucun blessé mais près de 1.600 demandes de secours pour inondation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.