Info franceinfo Meurthe-et-Moselle : un homme qui tirait sur des gendarmes abattu près de Nancy

L'homme a été abattu lorsqu'il a tiré sur un groupe de gendarmes qui intervenaient pour une affaire de violences aggravées. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Frouard, en Meurthe-et-Moselle (GOOGLE MAPS)

Un homme qui tirait en direction de gendarmes a été abattu dans la matinée du vendredi 16 avril à Frouard, à deux kilomètres au nord-est de Nancy, en Meurthe-et-Moselle, a appris franceinfo de source proche de l’enquête.

Les faits se sont produits peu après 6 heures. L’antenne régionale du GIGN s’est rendue dans un camp de gens du voyage pour interpeller un père et son fils, âgés de 56 et 19 ans, soupçonnés de violences volontaires en réunion et avec armes.

Un homme de 56 ans touché mortellement au thorax

Selon les premiers éléments de l’enquête communiqués par le procureur de la République de Nancy à France Bleu Sud Lorraine, le jeune homme de 19 ans est d’abord sorti de sa caravane avec un fusil qu’il a pointé en direction des militaires. Un gendarme a alors fait usage de son arme à deux reprises en sa direction sans le toucher. Le père est ensuite sorti avec un fusil lui aussi, et a tiré à deux reprises en direction des militaires du GIGN. L’un d’entre eux a répliqué, touchant mortellement le père au thorax.

Les deux gendarmes qui ont tiré ont été placés en garde à vue, de même que le jeune homme de 19 ans. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes, et les premiers éléments tendent à confirmer que les gendarmes ont agi en état de légitime défense, a précisé le procureur François Pérain. Il est probable qu’une information judiciaire soit ouverte, a-t-il ajouté. L’homme abattu était défavorablement connu de la justice, condamné à deux reprises pour des détentions d’armes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.