Cet article date de plus de deux ans.

Indre-et-Loire : un wallaby toujours recherché après s'être échappé d'un parc animalier

Très rapide, l'animal, en fuite depuis trois semaines, est difficile à attraper. Une section de gendarmerie dotée d'un fusil anesthésiant a été appelée à la rescousse.

Article rédigé par
avec France Bleu Touraine - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un wallaby (photo d'illustration). (CAROLINE SEIDEL / DPA)

Un wallaby, échappé il y a environ trois semaines du parc animalier d'Autrèche, près de Tours en Indre-et-Loire, a été aperçu de nouveau dans la nuit de vendredi 28 au samedi 29 février, informe France Bleu Touraine. L'animal a été vu à une quinzaine de kilomètres, à Nazelles-Négron, par un adjoint au maire de la commune.

Le petit marsupial, qui ressemble à un kangourou, était introuvable depuis trois semaines. Impossible de l'attraper depuis sa fuite. Le maire de Nazelles-Négron, Richard Chatellier, se dit inquiet : "C'est un animal qui reste malgré tout assez sauvage (...) dès que l'on s'approche, c'est un animal très agile et qui se déplace très vite, donc il n'y a pas moyen de l'attraper."

Il pourrait "provoquer un accident"

Selon l'élu, des situations potentiellement dangereuses peuvent émerger, notamment si l'animal croise un automobiliste : "Par la peur, à l'approche d'une route, il pourrait très bien sauter sur le capot d'une voiture et provoquer un accident. Lui aussi pourrait être percuté, et ce n'est pas non plus ce que l'on souhaite. Le parc veut récupérer son wallaby".

Richard Chatellier a pris contact avec une section de gendarmerie dotée d'un fusil anesthésiant pour pouvoir endormir et capturer l'animal. Le maire a également demandé aux chasseurs de la commune d'être attentifs. Toute personne apercevant ce wallaby est invitée à contacter les gendarmes au 17 ou appeler le téléphone astreinte de la mairie, au 06 75 49 70 05.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.