Incidents à Ajaccio : Bernard Cazeneuve promet des renforts de gendarmes et de CRS

Après les violences de la semaine dernière, le ministre de l'Intérieur s'est rendu à Ajaccio ce mercredi 30 décembre.

FRANCE 2

Alors que les policiers sont toujours en nombre dans les Jardins de l'Empereur, Bernard Cazeneuve visite ce quartier sensible d'Ajaccio (Corse-du-Sud) ce mercredi 30 décembre avec un message de fermeté. "Il n'y a en Corse de place ni pour la violence ni pour le racisme", déclare le ministre de l'Intérieur. 

Un calme précaire

Mardi, deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans les violences qui ont eu lieu à Noël ont été mis en examen. Les habitants, les représentants d'associations locales, tous attendent beaucoup du ministre de l'Intérieur pour lutter contre la délinquance dans ce quartier populaire de la ville. Bernard Cazeneuve a aussi tenu à rendre hommage aux pompiers pris pour cible le 24 décembre, sans oublier les représentants de la communauté musulmane de la salle de prière, vandalisée en représailles. Le ministre de l'Intérieur a annoncé de nouveaux renforts de gendarmes et de CRS pour la fin de l'année, car si le calme est revenu sur l'île, il reste précaire. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, le président de l\'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, et le ministre de l\'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à Ajaccio (Corse-du-Sud), le 30 décembre 2015.
Le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, et le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à Ajaccio (Corse-du-Sud), le 30 décembre 2015. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)