Incendies en Gironde et dans les Landes : le retour de certains évacués à la maison, d'autres attendent encore

Publié Mis à jour
Incendies en Gironde et dans les Landes : le retour de certains évacués à la maison, d'autres attendent encore
France 2
Article rédigé par
M.Arribe, B.Barnier, S.Soubane, V.Piffeteau, M.Petitjean, L.Bensimon, A.Alvarez - France 2
France Télévisions

Les feux sont contenus en Gironde et dans les Landes, samedi 13 août. 1 500 habitants, soit environ 15 % des évacués, ont été autorisés à rentrer chez eux. 

Retour à la maison, samedi 13 août, pour un habitant de Saugnacq-et-Muret (Landes). Plus de 1 000 personnes évacuées du village ont pu regagner leur domicile. "En deux jours, on n'a pas eu le temps de perdre ses habitudes, mais on s'inquiétait quand même pour la maison", commente-t-il. La boulangerie, seule commerce du village, a elle aussi rouvert ses portes. 

Les habitants de Belin-Béliet toujours pas autorisés à rentrer

Un soulagement que ne partagent pas encore les habitants de la commune de Belin-Béliet (Gironde). Ici, pas un bruit, des rues désertes et des maisons évacuées. Seuls les bénévoles et les gendarmes ont le droit d'y pénétrer. 5 000 habitants ont dû trouver des solutions d'hébergement, souvent en urgence. Une famille de six personnes a été accueillie chez un couple de bénévoles, qui ont mis un étage entier à leur disposition. "Je suis gêné ", admet Jacques Fautous. Sur leurs visages se lisent toutefois le soulagement, et l'émotion de vivre une telle solidarité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.