Cet article date de plus d'un an.

Sud-est : les massifs forestiers sous surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Sud-est : les massifs forestiers sous surveillance
Article rédigé par
F. Mathieux, A. Leccia, W. Redonnet, P. Guény - France 3
France Télévisions

La chaleur et les rafales de vent augmentent les risques d’incendie.  Les massifs forestiers sont sous haute surveillance, particulièrement en Corse, et dans le sud du pays.

Trois groupes d’intervention ont débarqué dimanche 2 août au matin en Corse. Un renfort de 19 véhicules, l’île est sous la menace des incendies. Les prévisions météo sont inquiétantes : le vent devrait se renforcer au fil des heures. "Le risque est sévère aujourd’hui, les réserves en eau du sol sont très faibles : on est à 14 mm, c’est le niveau le plus bas depuis longtemps", détaille le commandant Patrick Bottey.

Les Bouches-du-Rhône sous haute surveillance

Plusieurs massifs forestiers sont déjà interdits aux randonneurs, les touristes doivent rebrousser chemin. "On pensait faire une petite ballade, profiter de la fraîcheur du massif", regrette un homme. Ces sentiers pourraient rester inaccessibles toute la semaine à venir. Sur le continent, dans les Bouches-du-Rhône, c’est le mistral que l’on craint après deux mois sans pluie. 24 massifs forestiers sont sous haute surveillance, et fermés au public.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.