Savoie : la piste criminelle privilégiée après un incendie meurtrier à Courchevel

L'enquête s'accélère à Courchevel (Savoie) après l'incendie qui a coûté la vie à deux saisonniers dans la nuit de samedi à dimanche 20 janvier.

FRANCE 2

Cinq jours après l'incendie meurtrier d'un bâtiment à Courchevel, en Savoie, les enquêteurs de la gendarmerie privilégient l'hypothèse criminelle. Au cœur de cette hypothèse : une altercation entre deux personnes dans l'immeuble. L'une d'elles aurait menacé de revenir, dit-elle, pour "tout faire cramer". Des saisonniers qui résidaient dans le bâtiment auraient même rapporté avoir senti une forte odeur d'essence le jour du drame. D'autres l'auraient détectée depuis l'extérieur du bâtiment.

Des traces d'essence

Quelques jours auparavant, les gendarmes de Courchevel avaient déjà été appelés pour une odeur suspecte de carburant. Une fois sur place, ils auraient constaté des traces d'essence. Les gendarmes de la section de recherche de Chambéry ont procédé à des dizaines d'auditions depuis le drame. Certains témoignages les conforteraient quant à l'aspect criminel du dossier. Le parquet d'Albertville se refuse pour l'heure à tout commentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'enquête s\'accélère à Courchevel (Savoie) après l\'incendie qui a coûté la vie à deux saisonniers dans la nuit de samedi à dimanche 20 janvier.
L'enquête s'accélère à Courchevel (Savoie) après l'incendie qui a coûté la vie à deux saisonniers dans la nuit de samedi à dimanche 20 janvier. (FRANCE 2)